SEN François

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 28 avril 1922 à Montanero (Italie), mort en action le 5 septembre 1944 à Marmagne (Saône-et-Loire) ; mineur aux houillères ; résistant des FTP-MOI.

François Sen était né de parents yougoslaves. La famille s’était établie en Lorraine et vint se réfugier à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) au début de la guerre et résidait dans le quartier de la tuilerie Saint-Pierre.
Il exerçait le métier de mineur aux houillères de Blanzy et était domicilié à Montceau-les-Mines. Il rejoignit le maquis FTP-MOI polonais "Adam Mickiewicz" commandé par Mieczyslaw Bargiel alias "Roger".
Le 5 septembre en milieu d’après midi le détachement polonais chargé de barrer la RN 80 Mâcon-Autun fut informé que des véhicules allemands en retraite étaient arrêtés à Marmagne. Après des échanges de tirs et la mort de deux des leurs Edmund Delewski et Maryan Matczak, les maquisards durent effectuer leur repli. Ils furent poursuivis par les soldats allemands. François Sen fut tué en compagnie d’Irénée Nawrocki, aux environs de la ferme du Bois-des-Vignes où trois civils furent également abattus.
Il fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument aux morts, à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217347, notice SEN François par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 20 juin 2019, dernière modification le 20 juin 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Site Résistance polonaise en Saône-et-Loire.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément