RADIGOIS Charles

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 26 septembre 1920 à Nantes (Loire-Atlantique), exécuté sommairement le 27 août 1944 à Aulnay (Aube) ; domestique de culture ; résistant du SOE groupe Buckmaster, réseau Abélard, commandos "M".

Charles Radigois était domestique de culture à Brillecourt (Aube). Il était célibataire
Il entra dans la Résistance comme membre du service action des services secrets britanniques du S.O.E. section française du groupe Buckmaster, réseau Abélard et des Commandos "M".
Il fut capturé et fusillé le 27 août 1944 à 20h30 au lieu-dit "Bois de la Chaussée", à Aulnay (Aube).
Son nom figure sur la croix commémorative du 27 août 1944 et sur la stèle commémorative des Commandos "M", à Charmont-sous-Barbuise (Aube).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217349, notice RADIGOIS Charles par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 20 juin 2019, dernière modification le 20 juin 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément