MÉPLAIN Paul

Par Eric Panthou

Né le 13 septembre 1907 à Loddes (Allier), massacré le 27 août 1944 à Loddes ; victime civile.

Fils de Henri, agriculteur, et de Madeleine, née Brunet,
Le 26 août 1944, une forte colonne allemande en retraite s’arrêta à Loddes pour enterrer un de ses soldats puis brûla une maison. Le lendemain, l’arrière garde de la formation du Régiment de Police Nord 109 s’arrêtant devant la maison incendiée la veille à Loddes, fut prise de furie. Au lieu dit la Croix communale, ils assassinèrent Jeanne Malbrunot, alors âgée de 66 ans, et un jeune parisien évacué, Pierre Alfred Truand, âgé de 8 ans
La famille Meplain se réfugia dans les caves du château du "Coude", après avoir entendu de nombreux coups de feu tirés dans l’allée du château.
Au bout d’un moment, n’entendant plus de bruit, le père de famille, Henri, 70 ans, sortit et vit des Allemands. Il rentra immédiatement alerter sa famille mais son fils Paul répondit : J’y vais.
Voyant cela, Henri suivit son fils et les deux hommes sortirent en levant les bras et en criant aux Allemands qu’il n’y avait pas de maquis ou de résistance ici. Mis en joue par les 5 soldats présents, c’est le sous-officier qui tira et tua net le fils Paul tandis que Henry était également abattu mais pas tué.
Paul Méplain a été reconnu "Mort pour la France".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217464, notice MÉPLAIN Paul par Eric Panthou, version mise en ligne le 24 juin 2019, dernière modification le 25 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 561 : crimes de guerre, Loddes, assassinats .— Gilles Belin, Cimetière perdu, éd. association de défense du Patrimoine de l’Est-Allier, 2016 .— Généanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément