HOROWITZ Abraham, Mozes ou Mauritz [pseudonyme dans la résistance : Frantz Geens]

Par Eric Panthou

Né le 16 avril 1905 à Radomysl (Pologne), mort au combat le 11 juin 1944 à Pinols (Haute-Loire) ; diamantaire ; réfugié juif à Billom (Puy-de-Dôme) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

On ignore l’identité des parents d’Abraham Horowitz. Il se maria à Anna Hinda Lindeberger. Ils eurent un enfant.
Diamantaire, peut-être à Anvers (Belgique), il se réfugia sous l’Occupation à Billom (Puy-de-Dôme). Il rejoignit la Résistance en novembre 1943 sous le nom de guerre Frantz Geens, né à Anvers.
Il rejoignit le maquis le 25 mai 1944 après l’appel lancé par le colonel Gaspard à rejoindre la concentration du Mont-Mouchet qui regroupa plusieurs milliers d’hommes partis principalement du Puy-de-Dôme.
Il a alors servi au sein des FFI de la 14e Compagnie de Mont Mouchet et il a été tué lors des combats du Crépoux le 11 juin 1944, sur la commune de Pinols (Haute-Loire).
Selon le site Mémoire des Hommes, il a été reconnu "Mort pour la France".
Il a également été homologué FFI, soldat de 2ème Classe.
Son nom figure sur le Monument Commémoratif 1939 et A.F.N à Billom.
Son épouse était domiciliée en 1949 16 rue de l’automne à Bruxelles (Belgique).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217510, notice HOROWITZ Abraham, Mozes ou Mauritz [pseudonyme dans la résistance : Frantz Geens] par Eric Panthou, version mise en ligne le 24 juin 2019, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Eric Panthou

SOURCES : Manuel Rispal, Tout un monde au Mont-Mouchet, éd. Authrefois .— SHD Vincennes, GR 16 P 296015. Dossier Abraham Horowitz .— AVCC Caen, AC 21 P 53250. Dossier Abraham Horowitz (non consulté) .— Mémorialgenweb .— état civil Billom. Compléments par Geneviève Launay.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément