DEDIEU Jeanne

Par Jacques Girault

Née vers 1901 ; institutrice puis professeure ; militante espérantiste.

Jeanne Dedieu, institutrice au Passage-d’Agen (Lot-et-Garonne), dirigeait l’école espérantiste d’été, tenue en 1935 au Cap-d’Ail, dont elle fit le compte rendu dans l’Éducateur prolétarien, et en 1936.

Secrétaire générale (puis présidente) du Groupe des espérantistes de l’enseignement (section spécialisée de l’Union des espérantistes de France), elle prononça une conférence sur l’espéranto au Congrès international de l’enseignement primaire et de l’éducation populaire organisé par le Syndicat national des instituteurs à la Mutualité, les 23-31 juillet 1937, dont les actes furent publiés par le SNI.

Au début de la guerre, elle devint professeure à Prades (Pyrénées-Orientales). En 1956 elle était présidente de la Ligue internationale des enseignants d’espéranto.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article21777, notice DEDIEU Jeanne par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 9 janvier 2022.

Par Jacques Girault

SOURCE : L’Educateur prolétarien, n°3, 10 novembre 1935 ; l’École espérantiste ; l’École libératrice. — Note d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément