FAVÉ Auguste, Yves, Marie

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 1er juin 1914 à Guissény (Finistère), exécuté sommairement le 7 août 1944 à Brest (Finistère) ; matelot militaire ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Auguste Favé était le fils de Yves et de Marie Anne Prigent. Il se maria le 15 avril 1936 à Brest (Finistère) avec Yvonne Guillemette Marzin.
Il s’engagea dans la Marine nationale et devint maître électricien. Après le sabordage de la flotte à Toulon, il fut mis en congé d’armistice et entra dans la Résistance aux Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Il fut arrêté le 9 juillet 1944 et transféré à la prison de Pontaniou, qui était l’ancienne maison d’arrêt de l’arsenal de Brest.
Le 7 août 1944 le VIIIe corps d’armée américain arrivait devant Brest. Auguste Favé fut extrait de sa cellule avec deux autres compagnons et fusillé au fort du Bouguen, à Brest.
Leurs corps furent jetés dans une fosse commune.
Il obtint la mention « Mort pour la France » par décision du ministère des Anciens combattants en date du 15 mai 1951.
Son nom figure sur le monument aux morts, à Guissény (Finistère).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217779, notice FAVÉ Auguste, Yves, Marie par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 4 juillet 2019, dernière modification le 24 mai 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Guissény Victimes de la Seconde Guerre mondiale (les Résistants et les civils).— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément