PRIGENT François, Marie

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 23 septembre 1914 à Saint-Pol-de-Léon (Finistère), massacré le 8 août 1944 à Guissény (Finistère) ; marin pompier ; victime civile.

François Prigent était le fils de François et Henriette Cueff.
Il s’engagea dans la Marine nationale comme matelot pompier au bataillon des marins pompiers de Brest (Finistère).
Le 8 août 1944, une colonne allemande qui tentait de rejoindre Brest attaqué depuis la veille par les américains passait par Guissény. François Prigent fut abattu entre Guissény et Kernilis, à Guissény.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur le monument aux morts, à Guissény (Finistère).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217784, notice PRIGENT François, Marie par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 5 juillet 2019, dernière modification le 5 juillet 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Guissény Victimes de la Seconde Guerre mondiale (les Résistants et les civils).— Articles du journal "Ouest France".— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément