ALFANDARY Raphaël

Par Jean-Louis Ponnavoy

Date et lieu de naissance non connus, massacré le 12 avril 1944 à Les Moussières (Jura) ; négociant ; victime civile.

Selon le Mémorial Genweb, Raphaël Alphandary exerçait le métier de négociant à Nice. Il n’a pas été trouvé d’autres informations le concernant.
Georges Monneret, 24 ans agriculteur à Coyrière s’accusa d’avoir aidé des maquisards, afin d’éviter des représailles sur son village. Il fut abattu sauvagement de 80 coups de feu. On retrouvera quelques jours plus tard, aux Fournets, commune des Moussières, six corps calcinés dont le corps du maire de Coyrière, Osias Clément.
Il n’a pas été trouvé d’acte de décès dans les registres de la mairie des Moussières.
Il est inhumé dans une tombe collective au cimetière communal, aux Moussières (Jura), portant l’épitaphe suivante : « Aux Martyrs des Fournets 1944 - Ici reposent les 6 Victimes Tuées aux Fournets le 12 avril 1944 par les barbares allemands et miliciens - Français Souvenez-vous ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217804, notice ALFANDARY Raphaël par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 6 juillet 2019, dernière modification le 17 décembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Les Amis du Musée de la Résistance Nantua Contre la population ’’Frühling’’ Jura.— Mémorial Genweb. — Non répertorié dans les bases de données sur les victimes de la Shoah en France.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément