FABRE Paul, Bertin

Par Robert Mencherini

Né le 5 septembre 1905 à Charleval (Bouches-du-Rhône), tué au combat le 12 juin 1944 à Charleval (Bouches-du-Rhône) ; cafetier ; FFI, résistant du mouvement Combat, des Mouvements unis de Résistance-Mouvement de libération nationale (MUR-MLN), de l’Armée secrète (AS) et des Corps francs de la Libération (CFL), participant au maquis de la Chaîne des Côtes (Bouches-du-Rhône).

Fils de Victorin, Germain Fabre, cultivateur, et de son épouse Rose, Augustine, Gabrielle née Ploton, Paul Fabre tenait le Bar du Commerce, route nationale à Charleval. Marié le 30 avril 1927 avec Marie, Madeleine, Marcelle Verne, il était père de deux enfants, Mireille et Francis, nés en 1937 et 1941.
Paul Fabre rejoignit la Résistance (AS, secteur de Lambesc, Bouches-du-Rhône) le 1er mars 1943 et participa à des opérations de parachutages et transports d’armes. En juin 1944, il « monta » au maquis de la Chaîne des Côtes. Selon son acte de décès, établi le 12 juin 1944 à 18 heures, par le garde-champêtre de Charleval, il fut tué à 7 heures, ce jour, lors de l’attaque allemande du maquis, au lieu-dit « Bois de Sainte-Croix ».
Paul Fabre a obtenu les mentions « Mort pour la France » et « Interné résistant ». À Charleval, son nom figure sur le monument aux morts du cimetière communal, sous l’inscription « Charleval. Aux victimes du nazisme ». Il est également gravé sur le mémorial du maquis de Sainte-Anne (commune de Lambesc).

Voir La Chaîne des Côtes et ses environs, Lambesc, Charleval, La
Roque-d’Anthéron, Le Fenouillet (Bouches-du-Rhône), 11 -
13 juin 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article217862, notice FABRE Paul, Bertin par Robert Mencherini, version mise en ligne le 9 juillet 2019, dernière modification le 9 juillet 2019.

Par Robert Mencherini

SOURCES : AVCC Caen, 21 P 244, listes de décédés et arrestations Bouches-du-Rhône ; dossiers 21P 627489, 21P 181252. —Arch. dep. des Bouches-du-Rhône, 76 W 129, liste des personnes tuées au cours des opérations allemandes effectuées dans le secteur Lambesc-Charleval, La Roque-d’Anthéron, les 12 et 13 juin 1944 ; rapport de la brigade de gendarmerie de Lambesc, 19 juin 1944. — Arch. dep. des Bouches-du-Rhône, 1269 W 8, « Exécutions de Lambesc, Charleval, La Roque-d’Anthéron ». — Arch. Musée de Lambesc. — Notes de Sylviane Prinssat. — Site internet Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément