ADRIEN

Par Gilles Pichavant

Ouvrier verrier ; syndicaliste unitaire de Haute-Normandie.

Ouvrier verrier, en septembre 1930 Adrien fut délégué de la région normande, au congrès de la fédération unitaire du verre du 25 au 27 septembre 1920 à Reims (Marne). Membre de la minorité de tendance communiste, il ne vota pas le rapport moral, car il estimait que le bureau fédéral qui, d’après lui, se prétendait plus révolutionnaire que la région normande, glissait de plus en plus à droite, et se détachait des ouvriers.« Sa tâche essentielle est de manger du communisme » déclara-t-il. « Il en est toujours au syndicalisme d’il y a 20 ans et semble ignorer qu’il existe maintenant la Révolution russe que tous les travailleurs doivent défendre contre les attaques et calomnies de la presse socialo-bourgeoise ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218014, notice ADRIEN par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 17 juillet 2019, dernière modification le 20 avril 2021.

Par Gilles Pichavant

SOURCE : L’Humanité, 26 septembre 1930.

Version imprimable Signaler un complément