BARABAN Robert

Par Jean Belin

Né le 9 septembre 1929 à Corbeilles en Gâtinais (Loiret), mort le 22 août 2016 à Dijon (Côte-d’Or) ; employé des PTT ; syndicaliste CGT de Côte-d’Or ; administrateur Sécurité sociale.

Fils de Robert Baraban, gendarme, et de Marie Thérèse Eugénie Guilbert, sans profession, Robert Baraban fut nommé commis nouvelle formule (C.N.F.) au bureau de Poste de Paris 81 en décembre 1947. Il prit sa carte à la CGT en 1948. Au retour de son service militaire en 1951, il fut nommé à Paris 15, puis muté à la recette principale des PTT de Dijon Grangier en octobre 1954, où il devint secrétaire de sa section syndicale en 1956. Il participa à une école syndicale de la Fédération des PTT à Courcelles en octobre 1960 avec Louis Viannet, ce dernier devint plus tard, secrétaire général de la Fédération des PTT et de la Confédération CGT. Il fut élu au bureau du syndicat départemental la même année, puis secrétaire général de 1961 à 1969, succédant à Nicolas, François Dejour*. Il anima pour la CGT le mouvement de grève de mai juin 1968 dans les professions des PTT de Côte-d’Or. Il devint trésorier de l’Union Régionale des syndicats CGT des PTT de Bourgogne et de Franche-Comté en 1969, le secrétaire Régional fut Pierre Lhomme*. Il fut élu à la commission administrative de l’Union Départementale au congrès d’octobre 1960, et au bureau au congrès d’octobre 1962, administrateur de la CRAM (Caisse régionale d’assurance maladie) de Bourgogne et de Franche-Comté de 1977 à 1983, administrateur de la CPAM de Côte-d’Or en 1983. Reçu au concours de contrôleur, il termina sa carrière professionnelle comme Contrôleur Divisionnaire. Retraité en septembre 1989, il fut secrétaire de la section UFR (retraités) de son syndicat de février 1991 à novembre 1999, membre du bureau de l’USR (Union des sections de retraités), membre du bureau et du conseil d’administration de LSR (Loisirs solidarité des retraités). Il se maria avec Jeannine Potot, le 24 avril 1954 à Seurre, Côte-d’Or, militante CGT des PTT et mutualiste, ils eurent deux enfants. Domicilié au 10 rue des Pervenches à Chenôve (Côte-d’Or) lors de son décès.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218166, notice BARABAN Robert par Jean Belin, version mise en ligne le 28 juillet 2019, dernière modification le 28 juillet 2019.

Par Jean Belin

SOURCES : Arch. IHS CGT 21, fonds du syndicat des PTT et de l’UD CGT. — Témoignage de Jeannine Baraban, son épouse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément