WARNET Roger, Fernand, André

Par Frédéric Stévenot

Né le 12 avril 1926 à Isles-sur-Suippe (Marne), mort en déportation le 13 février 1945 à Flossenbürg (All.) ; résistant CDLR.

Membre du groupe de Résistance de Neufchâtel-sur-Aisne (Aisne), Roger Warnet fut déporté par le convoi (I.206) parti de Compiègne dans la matinée du 27 avril 1944. Dirigé vers Auschwitz (matr. 186557), il arriva le 30 avril au soir ; les déportés furent d’abord parqués dans deux baraques du camp Canada de Birkenau, sur la terre nue, tout près du complexe chambre à gaz-crématoire IV. Comme d’autres, Roger Warnet fut ensuite envoyé à Buchenwald (le 12 mai, quelques jours plus tard, ou le 1er octobre), puis au camp de Flossenbürg où il mourut le 13 février 1945.

Son nom figure sur le monument commémoratif de Neufchâtel-sur-Aisne. Fernand Warnet fut homologué FFI et DIR (GR 16 P 601028) et probablement reconnu « mort pour la France » (AC 21 P 174784 ; « information non connue »). Par arrêté du secrétaire d’Etat à la défense chargé des anciens combattants en date du 27 décembre 2001 (JO du 1er mars 2001), la mention « Mort en déportation » est apposée sur les actes et jugements déclaratifs de décès de Fernand Warnet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218272, notice WARNET Roger, Fernand, André par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 31 juillet 2019, dernière modification le 1er août 2019.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES. SHD, dossiers adm. résistants. — Sites Internet. Mémoire des hommes ; FMD ; Morts dans les camps.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément