ARNAL Charles [ARNAL Charles, Antonin ou Augustin]

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 27 décembre 1903 à Marseille (Bouches-Rhône), ouvrier papetier, militant syndical (CGTU).

Fidély Arnal et de Rose Louvat, Charles Arnal, ouvrier papetier, avait le certificat d’études primaire. Il était adhérent de le CGTU.
Il fut mobilisé pendant la drôle de guerre jusqu’en août 1940. Au début de l’occupation, il travaillait chez Girault et Fouquerey à Paris (18e arr.)
Arnal a été arrêté par la police le 25 juin 1941, alors qu’il professait des insultes contre Pétain dans un restaurant. Il a été inculpé d’infraction au décret du 26 septembre 1929. Relaxé le 26 juin, il fut rejugé en appel : il est condamné à un mois de prison et libéré le 27 juillet 1941. Il figurait sur les listes de individus que la section spéciale de la cour d’appel devait rejuger.
Le 7 mai 1942, Arnal partit au STO en Allemagne (il travailla à Leipzig et Kiel), avec son fils Roger. Il fut rapatrié le 24 mai 1945.
A la libération, Arnal travaillait chez Diemon à Paris (10e arr.)
Arnal était veuf depuis 1938 et père d’un enfant, Roger, né en 1927.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218316, notice ARNAL Charles [ARNAL Charles, Antonin ou Augustin] par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 3 août 2019, dernière modification le 3 août 2019.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCE : Arch. PPo 1 W 720 26641 et 77 W 23 893304 . – Arch. Nat. Z4/4.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément