PEPÉ Alphonse

Par Louis Botella

Cheminot ; syndicaliste CGTU puis CGT de la Dordogne puis de l’Allier.

Ancien militant de la CGTU, Alphonse Pepé assumait depuis l’assemblée générale du 22 janvier 1924 au moins, la fonction de trésorier général du syndicat confédéré [CGT] des cheminots de Périgueux (réseau du PO (Paris-Orléans)). Au début de l’automne 1929, il l’abandonna après sa mutation, sur sa demande, à Montluçon (Allier).

En février 1934, il figura sur la liste des candidats présentés par la CGT lors de l’élection des membres du Conseil supérieur des chemins de fer. Il était alors ferreur au service du Matériel à Montluçon. Il ne fut pas élu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218359, notice PEPÉ Alphonse par Louis Botella, version mise en ligne le 10 août 2019, dernière modification le 10 août 2019.

Par Louis Botella

SOURCE : La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 10 mars, 10 juin 1924, 20 janvier, 10 juin 1926, 1er mars 1927, 25 octobre 1927, 25 octobre 1929, 1er février, 1er mars 1934 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément