BARDET Henri, Pierre, Florentin

Par Jean Belin

Né le 11 juin 1898 à Dijon (Côte-d’Or), mort le 30 novembre 1972 à Dijon ; ouvrier métallurgiste à Dijon ; syndicaliste CGTU de la Côte-d’Or

Fils d’Henri Jean-Baptiste Bardet et de Marie Joséphine Tachet, parents jardiniers, Henri Bardet s’engagea pour quatre ans comme volontaire dans l’armée de mars 1917 à mars 1921. Embauché comme ajusteur à son retour dans une usine métallurgique de Dijon en 1921, il fut secrétaire général du Syndicat des Métaux CGT Unitaire de Dijon en juin 1928. Remobilisé le 2 septembre 1939, il fut affecté spécial jusqu’en novembre 1939 à l’entreprise d’appareillage électrique industrielle Cheveau à Dijon où il travailla avant et pendant la guerre.
Il se maria à Dijon le 27 août 1921 avec Eugénie Lazarine Sirugue, ouvrière à l’usine Ruinet à Dijon. Domicilié au 1 rue des Grands Champs à Dijon en 1938.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218715, notice BARDET Henri, Pierre, Florentin par Jean Belin, version mise en ligne le 24 août 2019, dernière modification le 24 août 2019.

Par Jean Belin

SOURCES : Arch. Municipales Dijon, correspondances entre Bourse du travail et ville de Dijon, série SG 23A. — Arch. Dép. de la Côte-d’Or, état civil, recensement de la population et fiche de recrutement militaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément