LESNÉ Marcel, Jules

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 17 juillet 1927 à Tréméreuc (Ille-et-Vilaine), exécuté sommairement le 5 août 1944 à Dinard (Ille-et-Vilaine) ; résistant des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Marcel Lesné était le fils de d’Anna Lesné. Il était domicilié à La Ville Patouard, à Tréméreuc (Côte-d’Armor).
Il entra dans la Résistance en juin 1944 au sein du groupe FTP Bodiguel, à Dinard (Ille-et-Vilaine) et fut envoyé au maquis de Broualan (Ille-et-Vilaine) où résidait sa mère pour participer à la formation des groupes. Le 7 juillet 1944 , le maquis fut investi par la Gestapo et la Milice française. Il se replia sur Vieux-Vieil (Ille-et-Vilaine). Marcel Lesné et son groupe se replièrent ensuite sur le secteur de Dinard. Marcel Lesné était agent de liaison. Perdu de vue par les résistants, il fut repéré par la milice.
Le 5 août 1944, durant les combats de la Libération, la Villa Nahant à Dinard fut occupée par les résistants. Marcel Lesné partit faire une liaison armé d’un revolver. Pendant ce temps, les Allemands réoccupèrent la villa. À son retour, une femme membre de la Résistance lui fit un signe mais il ne comprit pas le message et rentra dans la villa. Il fut aussitôt arrêté par les Allemands et fut déclaré disparu. En réalite, il avait été exécuté le jour même puis enterré dans le jardin de la villa Nahant, à Dinard. Le 29 mai 1951, des ossements humains furent découverts par des jardiniers dans le jardin de la villa Nahant. Ils furent identifiés comme appartenant à Marcel Lesné et inhumés fin mai/début juin 1951 au cimetière de Tréméreuc (Côte-du-Nord, aujourd’hui Côtes-d’Armor). Le décès fut confirmé par jugement du Tribunal civil de Dinan (Côtes-du-Nord) rendu le 23 juin 1947 et transcrit le 6 juillet 1947 à Tréméreuc puis annulé par un nouveau jugement le 18 juin 1951.
Il est inhumé dans la tombe familiale au cimetière communal, à Tréméreuc (Côtes-d’Armor).
Il obtint la mention « Mort pour la France »et fut homologué au grade de soldat 1ère classe en 1947 à titre posthume et soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI). Il obtint le titre de "Déporté et interné résistant" (DIR), SHD Vincennes dossier GR 16 P 367507.
Son nom figure sur le monument aux morts et sur une plaque de rue, à Tréméreuc (Côtes-d’Armor).
La villa Nahant a été démolie après la guerre pour construire à son emplacement un Lycée professionnel hôtelier en 1973. Depuis 2011, il est devenu le Lycée hôtelier Yvon-Bourges, maire de Dinard de 1962 à 1967 et de 1971 à 1989 et ancien ministre décédé en 2009.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218728, notice LESNÉ Marcel, Jules par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 26 août 2019, dernière modification le 6 février 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Site Tués au combat ou exécutés en Ille-et-Vilaine.— conférence De la Villa Nahant au Lycée hôtelier Yvon-Bourges, 2019.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément