BRÉHAULT Louis, François, Emmanuel

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 30 janvier 1927 à La Richardais (Ille-et-Vilaine), mort en action le 6 août 1944 à Sainte-Anne (aujourd’hui Sainte-Anne-sur-Vilaine, Ille-et-Vilaine) ; mécanicien ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Louis Bréhault était le fils de Louis Édouard et de Francine Jeanne Marie Eugénie Duclos. Il était célibataire et exerçait le métier de mécanicien.
Il entra dans la Résistance au groupe FTP de Dinard. En juin 1944, il rejoignit le maquis de Broualan puis comme chef de groupe le maquis de Sainte-Anne-sur-Vilaine. Il participa aux attaques de convois et à la destruction de lignes téléphoniques et de voies ferrées au pont de Droullin sur la ligne Rennes-Redon.
Il participa aux combats de la Libération et fut capturé puis fusillé le 6 août 1944, avec Jean Guérillon et Claude Rozet, près du village de la Guérinais, à Saint-Anne-sur-Vilaine.
L’acte de décès fut établi par jugement du Tribunal civil de Redon le 22 août 1945, transcrit 8 décembre 1947
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué au grade de caporal-chef des forces françaises de l’intérieur (FFI). Il fut cité à l’ordre de la division. Médaille de la Résistance par décret du 18 janvier 1968.
Son nom a été donné à une rue et à l’école publique et figure sur le monument aux morts, à La Richardais (Ille-et-Vilaine).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218755, notice BRÉHAULT Louis, François, Emmanuel par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 28 août 2019, dernière modification le 10 janvier 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : AVCC, Caen, 21 P 33317 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 88886 (nc).
— Site internet, mémoire de guerre 35 Tués au combat ou exécutés en Ille-et-Vilaine (photo) — Mémorial Genweb. —

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément