CHOAY Madeleine [Choay Louise, Jeanne, Madeleine]

Par Didier Bigorgne

Née le 6 mars 1918 à Tonnay-Charente (Charente-Maritime) ; morte le 12 janvier 1998 à Nancy (Meurthe-et-Moselle) ; institutrice ; résistante et militante socialiste dans les Ardennes.

Fille d’un employé de la laiterie coopérative et d’une mère au foyer, Madeleine Choay exerçait le métier d’institutrice à Attigny (Ardennes). Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle combattit les Allemands au sein du mouvement de résistance Libération Nord.

Madeleine Choay fut élue secrétaire des Jeunesses socialistes des Ardennes, en charge de l’organisation, le 27 janvier 1945. Le 11 mars suivant, telle devint membre de la commission exécutive fédérale du Parti socialiste SFIO. Reconduite dans sa fonction lors du congrès départemental du 14 janvier 1946, elle ne fut pas réélue le 21 février 1948
.
Madeleine Choay représenta son parti aux élections pour le conseil général des Ardennes. Le 23 septembre 1945. Elle obtint 232 voix sur 2566 inscrits et 1855 votants, dans le canton de Monthois.

Le 9 février 1955, à Paris (11e arrondissement), Madeleine Choay épousa Paul, Jacques Roux. Elle divorça le 19 janvier 1977, par décision du tribunal de grande instance de Nancy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218757, notice CHOAY Madeleine [Choay Louise, Jeanne, Madeleine] par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 29 août 2019, dernière modification le 6 juillet 2021.

Par Didier Bigorgne

Sources : Arch. Dép. Ardennes 40W 1.— Le Réveil ardennais, 1945 à 1948.— Etat civil de Tonnay-Charente.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément