FLAMBARD Georges

Par Benoit Willot

Né le 30 octobre 1907 à Joinville-le-Pont (Seine, Val-de-Marne)  ; employé d’assurances  ; militant socialiste puis communiste à Joinville.

Georges Gustave Eugène Flambard était le fils d’Hortense Aimée Rigaud et de son époux André Flambard, employé des chemins de fer et conseiller municipal socialiste de la ville (1912-1919).
Très jeune, Georges Flambard s’engagea dans l’action publique. Il était ainsi caissier adjoint du groupe artistique de la Jeunesse socialiste de Joinville en décembre 1920, alors qu’il n’a que 13 ans. En avril 1921, le quotidien L’Humanité le cita parmi les souscripteurs « pour le développement du parti socialiste SFIC.  »
En juin 1924, il fut convoqué avec Vincent, Bateau et Boutier, à une réunion des Jeunesses communistes joinvillaises.
Georges Flambard se maria avec Yvonne Marie Doucet en octobre 1937 à Paris (XIIIe arr.). Il résidait alors à avenue Pauline à Créteil (Seine, Val-de-Marne) et était employé d’assurances. La date et le lieu de son décès ne sont pas connus.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218786, notice FLAMBARD Georges par Benoit Willot, version mise en ligne le 31 août 2019, dernière modification le 31 août 2019.

Par Benoit Willot

SOURCES : Arch. dép. Val-de-Marne (état-civil). — Arch. dép. Paris (état-civil). — L’Humanité, quotidien, 1919-1924.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément