LOZET Joseph

Par Benoit Willot

Né le 9 septembre 1868 à Paris (IVe arr.), brossier, militant socialiste à Joinville-le-Pont (Seine, Val-de-Marne)

Laurent Joseph Marie Lozet était le fils de Brigitte Raffort, couturière, et de son époux Antoine Auguste Lozet, journalier. Mal orthographié sur l’acte de naissance qui porte « Lezet », son nom fut rectifié par jugement en mars 1886.
En 1907, Lozet était brossier dans l’usine métallurgique Ollagnier de Saint-Maur-des-Fossés (Seine, Val-de-Marne). Il vivait dans la commune voisine de Joinville-le-Pont.
Lors des élections municipales de mai 1908, Lozet fut candidat sur la liste socialiste unifiée (Sfio) au 1er tour, qui était conduite par Henri Lacroix. Il obtint 172 voix sur 1319 suffrages exprimés (13%). La liste, qui ne comportait que sept noms pour vingt-et-un postes à pourvoir, s’opposait à une liste dite socialiste évolutionniste, comprenant d’anciens socialistes comme Eugène Hainsselin*, et à la liste radical-socialiste d’Eugène Voisin, le maire sortant, réélu. Les socialistes SFIO n’eurent aucun élu.
Pendant la campagne, Lozet fut l’orateur socialiste au cours d’un débat contradictoire avec des représentants des trois listes.
Lozet représenta, avec Lacroix et Émile Lebègue, la section SFIO lors d’une réunion de l’Union cantonale de Saint-Maur en mai 1909.
En 1911, Lozet résidait toujours, rue du Canal, quartier limitrophe de Saint-Maurice et Saint-Maur. Il habitait chez sa belle-sœur, employée chez le même métallurgiste.
Sa date de décès n’est pas connue.
Plusieurs sources mentionnent le rôle de personnes dénommées Lozet dans le mouvement ouvrier parisien au début du 20e siècle, sans qu’il soit possible de faire le lien avec Joseph Lozet : J. Lozet, délégué au congrès de la salle Wagram par la chambre syndicale des ouvriers jardiniers du département de la Seine (1900) ; Lozet (sans prénom), délégué de la Fédération des travailleurs socialistes de France au comité général du Parti socialiste (1901) ; membre du Parti socialiste, groupe du 20e arrondissement de Paris (1901) ; membre du comité fédéral de la Seine de la Fédération des Travailleurs socialistes de France. — Parti ouvrier socialiste révolutionnaire (1902) ; intervenant dans plusieurs réunions de l’Alliance, syndicat des marchands ambulants (1903) ; membre de la 6e section du Parti socialiste français PSF-FFRS (1904) ; membre du Comité électoral socialiste révolutionnaire de Charonne à Paris (1905).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218819, notice LOZET Joseph par Benoit Willot, version mise en ligne le 2 septembre 2019, dernière modification le 11 mars 2020.

Par Benoit Willot

SOURCES : Arch. dép. Paris (état-civil). — Arch. dép. Val-de-Marne (recensements). — Voix des communes, hebdomadaire, 1909-1912. — Voix socialiste, hebdomadaire, 7 mai 1909.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément