PARISELLE Jean-Louis

Par Benoit Willot

Né le 8 mars 1917 à Châlons-sur-Marne (act. Châlons-en-Champagne, Marne) et mort le 4 octobre 2008 à Auxerre (Yonne), sculpteur, maire adjoint socialiste de Joinville-le-Pont (1978-1983).

Jean-Louis Pariselle entra à l’école Boulle, à Paris en 1931 et en sortit diplômé en 1935. Il fut employé comme sculpteur dans l’entreprise de Maurice Corrèze à Auxerre à partir de 1936 puis, après son service militaire de 1937 à 1943, jusqu’en 1945. Il s’établit à Paris en 1946.
De 1953 à 1977, il fut dessinateur projeteur dans un grand magasin parisien, Les Nouvelles Galeries, dont il devint le décorateur attitré. Il réalisa par exemple entièrement l’agencement intérieur du magasin de Metz.
Sa passion du bois ne le quitta pas et Jean-Louis Pariselle réalisa, dans des formes classiques, des recherches sur la sobriété du volume : personnages, animaux ou œuvres non figuratives. Il installa son atelier dans un pavillon de l’avenue des Platanes, dans le quartier de Palissy (Joinville-le-Pont), puis à Champs-sur-Yonne en Bourgogne.
Jean-Louis Pariselle exposa notamment au Salon des Artistes français de 1949 à 2007. On le vit aussi au Salon des Indépendants (1953 et 1954), au Salon de l’art libre (1962 et 1963), ainsi que dans plusieurs lieux du Val-de-Marne ou de l’Yonne.
Les outils de Jean-Louis Pariselle ont été légués à l’école Boulle où ils sont exposés depuis octobre 2013 dans une vitrine spéciale.
Les œuvres ont fait l’objet d’un legs de son épouse Simone Pariselle (1922-2013) en 2012 à la commune de Champs-sur-Yonne qui en assurera la présentation.
Militant du Parti socialiste, Jean-Louis Pariselle fut élu conseiller municipal de Joinville-le-Pont lors d’un scrutin partiel en 1978. Il devint adjoint au maire dans la municipalité de gauche dirigée par Guy Gibout (Parti communiste), et était en charge des affaires scolaires. Il ne se représenta pas en 1983.
Jean-Louis Pariselle était enterré à Joinville-le-Pont. Décédé à 91 ans, il était médaillé de l’ordre des Arts et Lettres et avait un fils.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218831, notice PARISELLE Jean-Louis par Benoit Willot, version mise en ligne le 2 septembre 2019, dernière modification le 2 septembre 2019.

Par Benoit Willot

SOURCES : Arch. dép. Yonne (état-civil). — Commune de Champs-sur-Yonne, comptes rendu du conseil municipal 2012-2014. — [Le Parisien, quotidien, 2008-2013. — [Le Bien Public, quotidien, 29 juin 2005. — [L’Yonne républicaine, quotidien, 31 mars 2014. — [La Gazette des arts, n° 78. — Joinville-le-Pont magazine, mensuel, 2008/11. — Marianne Guyot, Vie et œuvres de Jean-Louis Pariselle, Vaux éd., 2011.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément