PASSAQUI Emile, André

Par Jean Belin

Né le 17 février 1904 à Flammerans (Côte-d’Or), mort le 10 février 1997 à Saint-Michel d’Entraygues (Charente) ; employé des impôts ; syndicaliste autonome puis CGT de Côte-d’Or ; militant communiste ; responsable du comité de Côte-d’Or du mouvement « Amsterdam-Pleyel ».

Fils de Nicolas, Joseph Passaqui, militaire de carrière, et de Marie Amiot, sans profession, Emile Passaqui fut contrôleur puis vérificateur des contributions indirectes et secrétaire général du syndicat autonomes des contributions directes et indirectes de Dijon avant la guerre. Il fut élu membre de la commission administrative de l’Union Départementale CGT de Côte-d’Or au congrès de réunification du 29 décembre 1935 (CGT-CGTU-Autonomes). Il fut responsable du mouvement « Amsterdam-Pleyel », comité de Côte-d’Or en 1937. Passaqui fut exclu de la commission administrative de l’UD CGT de Côte-d’Or avec quatre autres de ses camarades unitaires communistes en septembre 1939 par la tendance confédérée parce qu’ils refusèrent de désavouer le pacte germano-soviétique. Mobilisé le 26 août 1939, il fut fait prisonnier le 20 juin 1940, puis rapatrié le 15 avril 1943. Après la guerre, Emile Passaqui fut réélu à la commission administrative de l’UD au congrès d’avril 1947. Il se maria le 21 août 1928 à Rupt-sur-Moselle (Vosges) avec Marie Germaine Amiot, sans profession et eurent trois enfants. Domicilié au 11 avenue du stand à Dijon en 1935.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218856, notice PASSAQUI Emile, André par Jean Belin, version mise en ligne le 7 septembre 2019, dernière modification le 3 juillet 2020.

Par Jean Belin

SOURCES : Arch. IHS CGT 21. — Arch. Départementales de la Côte-d’Or, état civil, fiche de recrutement militaire. — Etat civil, mairie de Flammerans. — Résistance en Côte-d’Or, Gilles Hennequin, tome 1 page 55, édition de 1987.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément