HILL Harry dit Busty ou Ginty

Par Christian Richard, Dominique Tantin

Né le 27 juillet 1914 à Wrexham (Pays-de-Galles, Royaume-Uni), exécuté sommairement le 7 juillet 1944 à Rom (Deux-Sèvres) ; sergent du Special Air Service (SAS).

Fils d’un père gallois et d’une mère anglaise, Harry Hill épousa Dorothy Lilian Harris en mai 1939 à Eltham. Il était le père d’un garçon prénommé Peter, né en juillet 1940.
Alors qu’il exerçait la profession de menuisier, il fut enrôlé en septembre 1941 dans le Royal East Kent Regiment à Canterbury. Envoyé au Moyen-Orient, il fut volontaire pour les commandos (Special Raiding Squadron, SRS) le 21 mai 1943. Il participa au débarquement en Sicile où il fut blessé d’une balle dans le cou. De retour en Angleterre au début de 1944, il fut affecté au 1er SAS et suivit des stages de parachutisme et de radio. Sélectionné pour l’opération Bulbasket, il fut parachuté avec Stephens dans la nuit du 7 au 8 juin.
Harry Hill fut l’un des SAS britanniques faits prisonniers le 3 juillet 1944 à Verrières (Vienne) avec un pilote américain. Les 31 captifs furent exécutés par les Allemands le 7 juillet 1944 dans le bois de Guron, en forêt de Saint-Sauvant sur le territoire de la commune de Rom (Deux-Sèvres) où il est inhumé avec ses camarades.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218900, notice HILL Harry dit Busty ou Ginty par Christian Richard, Dominique Tantin, version mise en ligne le 6 septembre 2019, dernière modification le 7 septembre 2019.

Par Christian Richard, Dominique Tantin

SOURCES : Christian Richard, 1944, Le Special Air Service en Poitou, Opérations Bulbasket et Moses, La Crèche, La Geste, 2018, p. 402-403. — Paul McCue, SAS Opération BulBasket, London, Pen & Sword Paperback, Leo Cooper, 2009, 2e éd.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément