LIVINGSTONE Donald

Par Christian Richard, Dominique Tantin

Né le 14 octobre 1914 à Port Helen sur l’île d’Islay (Écosse, Royaume-Uni), exécuté sommairement le 7 juillet 1944 à Rom (Deux-Sèvres) ; soldat du Special Air Service (SAS).

Donald Livingstone était le fils de David et de Catherine née Mac Phail. Il était le second d’une fratrie de douze, frère de Lily, Flora, Margaret, Annie, Dougie, Islay, Duncan, Archie, William, David et Malcom.
Boulanger puis facteur dans sa ville natale, il fut enrôlé en août 1940 dans le Argyll and Sutherlands Highlanders, puis affecté dans des unités auxiliaires chargées de résister à un éventuel débarquement allemand. Après la dissolution de ces dernières, il se porta volontaire pour le 1er SAS en février 1944. Sélectionné pour l’opération Bulbasket, il fut parachuté dans la nuit du 11 au 12 juin 1944.
Donald Livingstone fut l’un des SAS britanniques faits prisonniers le 3 juillet 1944 à Verrières (Vienne) avec un pilote américain. Les 31 captifs furent exécutés par les Allemands le 7 juillet 1944 dans le bois de Guron, en forêt de Saint-Sauvant sur le territoire de la commune de Rom (Deux-Sèvres) où il est inhumé avec ses camarades.
Sur sa tombe est inscrite l’inscription suivante : Peace sleeping, resting at last life’s weary trials and suffering past, (Dors en paix, reposant sur les épreuves de la vie et le douloureux passé.)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article218907, notice LIVINGSTONE Donald par Christian Richard, Dominique Tantin, version mise en ligne le 6 septembre 2019, dernière modification le 12 septembre 2019.

Par Christian Richard, Dominique Tantin

SOURCES : Christian Richard, 1944, Le Special Air Service en Poitou, Opérations Bulbasket et Moses, La Crèche, La Geste, 2018, p. 406. — Paul McCue, SAS Opération BulBasket, London, Pen & Sword Paperback, Leo Cooper, 2009, 2e éd.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément