Vaux-en-Amiénois, bois du Coup de tonnerre (12 juin 1945)

Par Daniel Pillon, Catherine Roussel

Le 12 juin 1945, les corps de sept résistants furent découverts dans deux fosses du bois du Coup de tonnerre à Vaux-en-Amiénois (Somme).

Stèle aux fusillés du Bois de Bertangles
Stèle aux fusillés du Bois de Bertangles
SOURCE : photo Daniel Pillon

Le 12 juin 1945, Monsieur Roblot, propriétaire du bois « Le Coup de tonnerre », territoire de la commune de Vaux-en-Amiénois, informait la gendarmerie de Picquigny (Somme) qu’il avait découvert le corps d’un être humain dans une fosse à moitié comblée, à l’intérieur du bois.
Deux gendarmes, rendus sur place, constataient la présence d’une fosse de 4,5 mètres sur 3 mètres à moitié rebouchée depuis un certain temps. Découvrant le crâne d’un être humain, ils effectuaient immédiatement une fouille. Le corps méconnaissable d’un jeune homme était mis à jour. Puis poursuivant leur recherche, ils exhumèrent deux autres corps. Convaincus qu’ils étaient en présence d’un charnier, les deux gendarmes informèrent leur commandant de section, les services de la police judiciaire et de la Sécurité militaire qui se rendirent sur les lieux. Finalement, dans cette fosse, étaient découverts cinq corps méconnaissables dont la plupart portaient des traces de balles dans la tête.
Dans un deuxième fosse de 4 mètres sur 1,20 mètre, située à 150 mètres au nord-est de la première, deux autres corps étaient enterrés à 1,50 mètre de profondeur. Ces corps étaient également méconnaissables.
Les corps ont été mis dans des cercueils et transportés dans un local à Vaux-en-Amiénois.
En 1950, une stèle fut édifiée sur le territoire de Bertangles (Somme), juste en face de la tragédie.

Liste des victimes :
FOUCART André*
MURACCIOLI Jean-Marie
ORSY Lucien*
PAGNOUX André*
PELLETIER René*
RACINE Camille*
RENALDO Jacques*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219018, notice Vaux-en-Amiénois, bois du Coup de tonnerre (12 juin 1945) par Daniel Pillon, Catherine Roussel, version mise en ligne le 16 septembre 2019, dernière modification le 19 novembre 2019.

Par Daniel Pillon, Catherine Roussel

Stèle aux fusillés du Bois de Bertangles
Stèle aux fusillés du Bois de Bertangles
SOURCE : photo Daniel Pillon

SOURCES : Rapport de gendarmerie de la brigade de Picquigny, 12 juin 1945 — Le Courrier Picard, 31 août 2014 — DVD La Résistance dans la Somme AERI 80, 2018

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément