ADOBATI Lucien, Jean-Baptiste

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 1er mars 1921 à Hauteville-Lompnes (Ain), mort en action le 15 juin 1944 à Thézillieu (Ain) ; résistant de l’armée secrète (AS) de l’Ain et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Lucien Adobati était le fils de Dominique, cultivateur et de Marie Victoire Clémence Tadé. Il était le quatrième d’une fratrie de cinq enfants. Il était célibataire et exerçait le métier de cultivateur avec ses parents à Hauteville-Lompnes.
Il entra dans la Résistance à l’armée secrète (AS) locale et au maquis dans les compagnies "Feltin" puis "Vion Chouchou". Son frère Francisque né en 1912 combattit avec lui dans la Résistance.
Lucien fut tué au cours d’une patrouille de reconnaissance le 15 juin 1944 à 19h30, au hameau de Ponthieu, à Thézillieu (Ain) en compagnie de Jean-Marie Alloin.
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur l’acte de décès le 6 décembre 1958 et fut homologué aux Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument aux morts et la plaque commémorative dans l’église, à Hauteville-Lompnes (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219054, notice ADOBATI Lucien, Jean-Baptiste par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 18 septembre 2019, dernière modification le 31 mars 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément