BROCHET André, Jean

Par Jean Belin

Né le 29 décembre 1916 à Courcelles-les-Montbard (Côte-d’Or), mort le 16 avril 2004 à Montbard ; ouvrier métallurgiste ; syndicaliste CGT de Côte-d’Or ; administrateur Sécurité sociale ; élu municipal ; militant mutualiste ; prisonnier de guerre

Fils d’Auguste Brochet, mobilisé au 134ème régiment d’infanterie lors de sa naissance, et d’Augustine Loisier, André Brochet travailla avec son père à l’usine métallurgique de Montbard avant la guerre. Mobilisé le 27 août 1939, il fut mis en affectation spéciale dans son usine jusqu’au 16 novembre 1939 avant d’être envoyé sur le front. Il fut fait prisonnier le 29 mai 1940 à Lille (Nord) par les Allemands et envoyé au stalag XIII A, un camp près de Nuremberg en Allemagne. Libéré le 13 avril 1945, à son retour en France, il reprit son emploi comme traceur raboteur à l’usine de Montbard. Il fut élu administrateur CGT de la C.P.A.M de Côte-d’Or en novembre 1955 et décembre 1962, membre du bureau de l’Union Locale de Montbard. Il fut conseiller municipal de Courcelles-les-Montbard, domicilié dans cette même commune. Il se maria le 16 décembre 1945 à Holepsov (Tchécoslovaquie) avec Marie Drye.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219087, notice BROCHET André, Jean par Jean Belin, version mise en ligne le 30 septembre 2019, dernière modification le 30 septembre 2019.

Par Jean Belin

SOURCES : Arch. IHS CGT 21. — Arch. Départementales de la Côte-d’Or, état civil et fiche de recrutement militaire. —Etat civil, mairie de Courcelles-les-Montbard.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément