SABBADINI Alexandre

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 10 août 1832 à Matone (Italie) ; docteur-es-lettres, employé des chemins de fers à Gênes ; domicilié 46, rue des Petites-Maries à Marseille ; participant à la Commune de Marseille.

Après avoir servi dans le corps de l’Étoile, une unité soutenue par Gambetta pour contrecarrer Garibaldi, il se rendit à Marseille et tenta de s’engager dans la Légion étrangère. Il participa à l’insurrection. Son nom figure sur un état nominatif dressé le 1er avril 1871 par Mariano Scuffi, commandant, comme faisant partie en sa qualité de capitaine des cadres du 1er bataillon des Enfants perdus de la liberté mais il prétendit ne pas avoir servi. Le 3 avril, Scuffi lui aurait demandé de surveiller un groupe de seize hommes de service à la gare. Le 4 au matin, il s’enfuit à l’arrivée des hommes du 47e de ligne et il fut arrêté peu de temps après près de son domicile et écroué au château d’If. Faute de preuve, il bénéficia d’un non-lieu le 25 janvier 1872.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219093, notice SABBADINI Alexandre par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 21 septembre 2019, dernière modification le 21 septembre 2019.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, 2 R 314. — Roger Vignaud, La Commune de Marseille Dictionnaire, Aix en Provence, EDISUD, 2005.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément