BASSEVILLE Julien

Par Marie-Cécile Bouju

Typographe, résistant.

Frère de Raymond et Marcel Basseville, Julien Basseville travaillait avant-guerre dans l’imprimerie de l’Intransigeant (Paris, 2e arr.). Le journal et l’imprimerie furent réquisitionné en décembre 1940 par les Allemands.
Julien Basseville travailla sur son lieu de travail pour Georges Adam (Front national de lutte pour la libération et l’indépendance de la France). Il participa à composition de plusieurs titres clandestins comme Le Journal des prisonniers,le Livre résistant et, à la Libération, ‘le Front national. En 1944, Il participa également à la composition de l’Almanach des Lettres françaises pour les éditions de Minuit.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219123, notice BASSEVILLE Julien par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 23 septembre 2019, dernière modification le 24 février 2020.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCE : Arch. PPo 77 W 4475-499517 ; - Paul Chauvet. La Résistance chez les fils de Gutenberg dans la Deuxième Guerre mondiale. Paris : à compte d’auteur, 1979, p. 36-38.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément