DAGRADA Giuseppe [ou Joseph]

Par Antonio Bechelloni

Né le 17 (ou 19) février 1905 à Monticelli Pavese, Lombardie (Italie), mort en action le 22 février 1944 à Fessy (Haute Savoie) ; manœuvre ; résistant FTPF.

Giuseppe Dagrada était l’un des huit enfants de Pasquale et Camille Andoni. Deux frères et deux soeurs sont venus vivre en France, trois dans les environs de Tallard, et Joseph en Haute-Savoie.
Manœuvre de son état, marié avec un enfant, domicilié à Habère-Poche (Haute Savoie), près du lac Léman, Giuseppe Dagradaz entra dans la Résistance depuis l’été 1942. Il assura le ravitaillement de plusieurs camps de réfractaires au STO avant d’entrer dans une formation F.T.P.F. le 1er novembre 1943.
Dans son dossier du SHD de Vincennes figure, sans date mais on peut la situer dans l’année 1945, une proposition de citation à l’ordre de la division, à titre posthume, ainsi rédigée : "Militant de résistance depuis 1942 a mis au service du maquis sa connaissance parfaite de la montagne, a participé à plusieurs coups de main, a montré en toutes circonstances un mépris absolu du danger, est tombé à son poste lors du combat de Foges".
Foges est un hameau de la commune de Fessy, où 11 résistants furent surpris par une attaque menée par des centaines de miliciens de Darnand qui mirent le feu au chalet causant la mort de 6 de ses occupants parmi lesquels Dagrada, le 22 février 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219180, notice DAGRADA Giuseppe [ou Joseph] par Antonio Bechelloni, version mise en ligne le 26 septembre 2019, dernière modification le 5 janvier 2022.

Par Antonio Bechelloni

SOURCES : Pia Carena Leonetti, Les Italiens du maquis, Paris, Les Éditions mondiales,1968 — SHD GR 16 P 154348. — Informations communiquées par M. Yoann SELIN, petit-neveu de Giuseppe Dagrada (2 janvier 2020).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément