INCONNU N° 24 Saint-Didier-de-Formans

Par Jean-Louis Ponnavoy

Patriote non identifié fusillé avec 29 autres le 16 juin 1944 à Saint-Didier-de-Formans (Ain).

Le 16 juin 1944, vers 20 heures, trente prisonniers détenus à la prison de Montluc dans différentes cellules, furent rassemblés et menottés deux par deux puis embarqués dans un camion bâché escorté de deux voitures remplies d’une vingtaine de militaires, armés de mitrailleuses. Le convoi se dirigea vers la place Bellecour à Lyon et s’arrêta au siège de la Gestapo, avant de repartir une vingtaine de minutes plus tard en direction du nord par la rive gauche de la Saône. A la sortie de Trévoux (Ain), les véhicules prirent la direction de Bourg-en-Bresse et s’arrêtèrent quelques kilomètres plus loin sur la commune de Saint-Didier-de-Formans, le long d’un pré clos de haies et d’arbres, au lieu-dit Roussille où ils furent exécutés. Il décéda vers 21h30.
Son corps fut retrouvé le lendemain et le décès constaté le 17 juin à 7h30. Le signalement donné était le suivant : « âge approximatif trente ans, taille un mètre soixante cinq environ, cheveux châtain foncé, front vertical, nez busqué et sinueux, costume deux pièces gris fer, chemise blanche à rayures verticales bleues, casquette marron ».
L’acte de décès fut dressé le 20 juin 1944 au nom d’un inconnu sur la déclaration de Victor Jambon, garde champêtre, âgé de 49 et porte le n° 30.
Il fut inhumé au cimetière de Saint-Didier-de-Formans (Ain) sous le numéro vingt-quatre.
Il est inhumé depuis 1975 à la Nécropole nationale de la Doua, tombe H21/28, à Villeurbanne (Rhône).
Son nom figure sur la stèle 1939-1945 érigée sur le lieu du massacre au bord de la D 936 à Saint-Didier-de-Formans (Ain) avec l’inscription : « LE 16 JUIN 1944 EN CE LIEU TRENTE PATRIOTES FURENT LACHEMENT ASSASSINÉS PAR LES ALLEMANDS DEUX D’ENTRE EUX CHARLES PERRIN ET JEAN CRESPO ECHAPPERENT MIRACULEUSEMENT A LA MORT ».
Voir Saint-Didier-de-Formans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219189, notice INCONNU N° 24 Saint-Didier-de-Formans par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 27 septembre 2019, dernière modification le 27 septembre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Site de Saint-Didier de Formans, Monument de Roussille.— Musée de la Résistance 1940-1945, Tombes des 28 patriotes fusillés à Saint-Didier-de-Formans.— Nombreux autres articles sur internet.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément