HONIKSFELD Mejlach

Par Annie Pennetier, Michel Thébault

Né le 2 octobre 1894 à Wlodawa (Pologne), mort par suicide le 19 juin 1942 à la Maison d’Arrêt d’Angers (Maine-et-Loire) ; ouvrier horloger ; victime civile juive.

Genweb

Juif polonais, originaire de Wlodawa, une ville située à l’est de la Pologne près de la frontière ukrainienne et biélorusse, Mejlach Honiksfeld immigra en France dans le courant de l’année 1919. Il se maria sans doute au tout début des années 30 avec une jeune française prénommée Dora (née le 7 septembre 1909). Ils eurent un enfant, une fille Jeanne née le 8 mai 1932. En 1938, il résidait à Metz rue Saint Livier et exerçait la profession d’horloger. Le 18 mai 1940, au début de l’invasion allemande, la famille quitta Metz et vint se réfugier en Loire-Atlantique, arrivant à Saint-Nazaire le 24 mai, puis s’établissant début juin à Pornichet, domicilié Villa Michel Huguette, avenue de la Villès Chevissens. A l’automne 1940 des ordonnances allemandes exigèrent l’expulsion de la zone côtière considérée comme zone interdite de toute une série de populations (étrangers, juifs et roms). Tandis que sa femme et sa fille de nationalité française purent rester à Pornichet, Mejlach Honiksfeld fut expulsé le 25 novembre 1940 vers le département du Maine-et-Loire. Il dut louer un logement au 14 rue Voltaire à Angers, et parvint à trouver un emploi d’ouvrier horloger à façon auprès d’un horloger de La Baule, à proximité de Pornichet. L’ordonnance allemande du 29 mai 1942 sur le port obligatoire de l’étoile jaune entra en vigueur le 7 juin suivant. Mejlach Honiksfeld fut arrêté le 18 juin 1942 pour défaut de port de l’étoile jaune et remis à la SIPO-SD qui le fit incarcérer dans le secteur allemand de la prison du Pré Pigeon à Angers. Incarcéré à 21 heures 45, il se pendit la nuit même dans sa cellule.

Il fut inhumé dans le cimetière d’Angers-Est, carré militaire 1939 - 1945, carré 48 rang 2 tombe 8.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219232, notice HONIKSFELD Mejlach par Annie Pennetier, Michel Thébault, version mise en ligne le 30 septembre 2019, dernière modification le 12 janvier 2022.

Par Annie Pennetier, Michel Thébault

Genweb

SOURCES : Recensement de Pornichet .— Site internet La Shoah dans l’arrondissement de Nantes qui donne accès à l’intégralité du dossier d’étranger de Mejlach Honiksfeld ADML 120 W 61 — Mémorial Genweb. — Communiqué par Thomas Ginsburger.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément