SEURRE Louis, Pierre

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 6 avril 1886 à Lyon VIe arr. (Rhône), exécuté sommairement le 27 août 1944 à Mionnay (Ain) ; tulliste ; militant du PSOP ; résistant de l’armée secrète (AS) du Rhône, des Forces françaises combattantes (FFC) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Louis Seurre était le fils de François et de Marie Jeanne Duchesne. Il était veuf de Anne Marie Joséphine Philomène Guyonnet. Domicilié 18, rue Pailleron à Lyon IVe arr. (Rhône), il exerçait le métier de tulliste et était militant du Parti socialiste ouvrier et paysan (P.S.O.P) et membre de L’Association républicaine des anciens combattants (A.R.A.C.).

Il entra dans la Résistance à Lyon comme dirigeant de la résistance du quartier lyonnais de la Croix-Rousse et de la commune de Caluire puis devint un des chefs du camp Didier qui était le maquis du 4e secteur de l’armée secrète (AS) du département du Rhône. Le camp était basé dans la forêt du Noyer, près de Mionnay (Ain) et comptait 800 maquisards en août 1944 au moment où l’armée allemande battait en retraite après le débarquement des alliés en Provence.
Louis Seurre fut tué à l’ennemi le 27 août 1944 à 11h30, au lieu-dit "La Morfondière", à Mionnay (Ain).
L’acte de décès fut dressé le 28 août sur la déclaration de Benoît Perrier cantonnier, âgé de 32 ans, domicilié à Mionnay.
Il est inhumé à la Nécropole nationale de la Doua, rang A 12 tombe 55, à Villeurbanne (Rhône).
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur l’acte de décès le 16 octobre 1945 et fut homologué au grade de commandant des Forces françaises combattantes (FFC) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI), [SHD Vincennes dossier GR 16 P 546753].
Son nom figure sur la stèle commémorative du camp Didier, érigée au bord de la RN 83, au lieu-dit "Le Poussey", à Mionnay (Ain) et sur la plaque commémorative Louis Seurre 18 rue Pailleron, à Lyon 4e (Rhône) qui porte l’inscription "A la mémoire de Louis Seurre fusillé par les S.S. à Mionnay le 27 août 1944 à l’âge de 58 ans".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219237, notice SEURRE Louis, Pierre par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 30 septembre 2019, dernière modification le 4 décembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Wikipédia, article "Camp Didier".— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

Version imprimable Signaler un complément