AUDIER Laurent

Par Gilles Pichavant

Ouvrier verrier à Marseille (Bouches du Rhône), technicien ; syndicaliste CGT.

Sur une période allant au moins de 1909 à 1914, Laurent Audier, ouvrier verrier, travailla à la verrerie à bouteilles de la Madrague (Marseille). Il fut un militant syndical important dans sa profession.

Militant depuis une dizaine d’années pour la suppression du travail de nuit en verrerie, Laurent Audier publia un article sur le sujet dans La Voix des Verriers du 15 septembre 1909, organe de la Fédération nationale des travailleurs du verre. Cet article faisait suite aux travaux du 13e congrès de la fédération qui se tint au Tréport (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), du 15 au 19 juin 1909, dans lequel il présenta un rapport sur le sujet, au nom de son syndicat de la Madrague. Ce rapport adopté au congrès, la fédération écrivit à l’Association des maitres verriers pour les engager à étudier conjointement avec elle méthodes pratiques permettant de supprimer le travail de nuit en verrerie, sans succès.

En août 1910, Laurent Audier participa avec Sigward J, Marlin F. Varrennes*, Sigoird*, et Lechien*, au titre de la section fédérale sud-est de la fédération française des travailleurs du verre, à un congrès international des syndicats verriers, convoqué à Paris par la fédération française des travailleurs du verre. En 1913, il établit un rapport sur l’installation de la verrerie pour La Voix des verriers.

Il pourrait se confondre avec Laurent Audier, verrier qui, en 1895, était secrétaire d’un comité électoral de la 17e section de Marseille qui soutenait la candidature de M. Alexandre Lantheaume aux élections municipales complémentaires pour remplacer un conseiller municipal démissionnaire.

A noter qu’en 1927 l’on trouve un Laurent Audier membre du conseil syndical — syndic — du Comité du sou des Écoles Laïques et Amis de l’instruction publique (Madrague-Montredon-Pointe-Rouge), à Marseille.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219270, notice AUDIER Laurent par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 3 octobre 2019, dernière modification le 3 octobre 2019.

Par Gilles Pichavant

SOURCES : La Voix des Verriers, 15 septembre 1910, 20 janvier 1913 (BNF). — L’Humanité, 27 juin 1919, 25 octobre 1909Le Petit Marseillais, 1er septembre 1885, 5 septembre 1885, 21 février 1927.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément