CORNU Paul, Roland

Par Jean Belin

Né le 12 décembre 1923 à Dijon , mort le 6 juillet 2015 à Dijon (Côte-d’Or) ; agent EDF Dijon ; syndicaliste CGT de la Côte-d’Or ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) ; déporté en Allemagne

Fils de Joseph Félix Cornu, courtier, et d’Adeline Suzanne Marie Garnier, Paul Cornu qui fut plombier zingueur avant la guerre, entra dans le mouvement de Résistance dès 1941. Il investit les Francs-tireurs et partisans français (FTPF) dans le groupe Lucien Dupont. Arrêté par la police française le 9 décembre 1942, il fut remis à la Gestapo. Interné à la prison de Dijon, il fut conduit à Clairvaux, Blois, Romainville et le 13 janvier 1944 à Compiègne. Il fut déporté dans un convoi qui transporta 2005 hommes le 22 janvier 1944 vers Buchenwald, transféré ensuite le 15 février 1944 au Kommando de Weimar. Il participa à la brigade française d’action libératrice de son camp aux côtés de Marcel Paul, le camp fut libéré le 11 avril 1945.
Il fut rapatrié le 8 mai 1945 par le centre de Saint-Avold (Moselle). Il reprit son métier de plombier zingueur après la Libération, puis il fut embauché à la compagnie du gaz à Dijon. Il fut membre du bureau du syndicat CGT d’EDF/GDF, Centre de Dijon. Membre du bureau de la section départementale de Côte-d’Or de la Fédération nationale des déportés internés résistants et patriotes (FNDIRP), il témoigna pendant de nombreuses années dans les collèges et lycées aux côtés de Gabriel Lejard et de Marcel Suillerot. Il épousa Andrée Marjollet le 26 octobre 1946 à Bouxières-aux-Chênes (Meurthe-et-Moselle) et eurent deux filles, Anny et Andrée. Retraité en 1976, il était domicilié au 39 rue des Ebazoirs à Dijon lors de son décès survenu en juillet 2015 à Dijon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219275, notice CORNU Paul, Roland par Jean Belin, version mise en ligne le 3 octobre 2019, dernière modification le 3 octobre 2019.

Par Jean Belin

SOURCES : Arch. Départementales de la Côte-d’Or, état civil. — Les flammes de la mémoire, documentaire de la ville de Chenôve (Côte-d’Or), DVD réalisé en 2011. — Arch. IHS CGT 21, fonds du syndicat d’EDF/GDF. — État civil, mairie de Dijon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément