ANGELIER Albert, Henri

Par Jean-Luc Marquer

Né le 12 avril 1917 Saint-Martin-d’Uriage (Isère) ; Sommairement exécuté le 15 août 1944 à Allemont ou Allemond (Isère) ; Victime civile

Albert, Henri Angelier était le fils d’Henri, cultivateur et de Marie, Alexandrine Odru-Charlot.
Il était célibataire et habitait à Saint-Martin-d’Uriage (Isère) où il exerçait la profession de bûcheron.
Il fut arrêté en compagnie de Henri Carrier, le 13 août 1944 au refuge de La Pra situé sur la commune de Revel (Isère) dans le massif de Belledonne.
Emmené à Allemont, il fut sommairement exécuté par fusillade en compagnie de Léon Savioux le 15 août 1944 vers 11h30, devant la fonderie.
Les corps furent enterrés sur place dans l’après-midi.

Albert Angelier obtint la mention "Mort pour la France".

Son nom figure sur le monument aux morts de Saint-Martin-d’Uriage, sur celui de Revel, sur les stèle et plaque commémoratives érigées par l’amicale du 140 RIA à Allemont et Saint-Martin-d’Uriage et sur le Mémorial du maquis de l’Oisans à Livet-et-Gavet (Isère).

Voir Allemont

Notice provisoire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219289, notice ANGELIER Albert, Henri par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 8 octobre 2019, dernière modification le 6 novembre 2019.

Par Jean-Luc Marquer

Sources : Arch. dép. Rhône, Mémorial de l’Oppression : 3808W 416 et 424 — http://www.maquisdeloisans.fr — Mémorial GenWeb — Etat civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément