JACQUET Marthe [née ?]

Par Jean-Louis Ponnavoy

Née en 1878 à Chatel-Blanc (Doubs), victime civile des combats de la Libération morte le 5 septembre 1944 à Foncine-le-Haut (Jura) des suites de ses blessures du 30 aout 1944 ; cultivatrice ; victime civile.

Elle était veuve de Léon Alfred Jacquet et mère de Jacques Gaugier. Elle exerçait le métier de cultivatrice à Foncine-le-Haut.
Le 30 août 1944 des combats eurent lieu entre une troupe russe de la Wehrmacht et le maquis. Marthe Jacquet fut grièvement blessée et fut transportée à l’hôpital, à Champagnole. Son état empirant, elle revint chez elle, mais sa maison ayant été complètement pillée, elle trouva refuge chez son fils Valentin au lieu-dit "vers les chalets". Elle décéda des suites de ses blessures le 16 septembre 1944.
Il n’a pas été trouvé d’acte de décès à Foncine-le-Haut.
Son nom figure sur le monument aux morts, à Foncine-le-Haut (Jura).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219421, notice JACQUET Marthe [née ?] par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 10 octobre 2019, dernière modification le 10 octobre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Le 30 août 1944 à Foncine le Haut, par Georges Rousseau.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément