BOURG Henri

Par Dominique Tantin

Né le 14 mai 1923 à Chamboulive (Corrèze), exécuté sommairement le 2 avril 1944 à Tulle (Corrèze) ; employé à la Manufacture d’armes de Tulle ; résistant.

Henri Bourg était le fils de Louis Léonard et de Marie Feugeas. Il était domicilié dans sa commune natale et travaillait à la Manufacture de Tulle. Il aurait été arrêté pour avoir été en contact avec des maquisards de la région (Guy Penaud, op. cit. p. 303) ; selon sa fiche sur MémorialGenWeb, « il appartenait à un maquis ».
Il fut exécuté le 2 avril 1944 à la prison de Tulle avec cinq autres résistants en représailles à l’embuscade de Cornil qui avait coûté la vie à un officier de la Sipo-SD.
Son nom est inscrit sur des plaques et monuments à Chamboulive et à Tulle où il est considéré comme un résistant bien que nous n’ayons pas trouvé trace de son homologation.
C’est une des nombreuses victimes de la division Brehmer (325e division de sécurité).


Tulle (Corrèze), prison, 2 avril 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219499, notice BOURG Henri par Dominique Tantin, version mise en ligne le 14 octobre 2019, dernière modification le 13 janvier 2022.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Guy Penaud, Les crimes de la division Brehmer, La traque des résistants et des juifs en Dordogne, Corrèze, Haute-Vienne (mars-avril 1944), Périgueux, Éditions La Lauze, 2004, p. 303. — MémorialGenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément