BAILLEUL René, Gustave

Par Jean-Jacques Doré

Né le 1er mai 1898 à Saint-Hellier (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 3 mars 1975 à Rouen (Seine-Maritime) ; marin puis mécanicien ; secrétaire permanent du syndicat CGT de la Marine fluviale de la Basse Seine de 1936 à 1939 ; communiste.

Fils d’un journalier et d’une ménagère, René Bailleul, 1m70, brun aux yeux bleus (matricule militaire), signa un engagement de quatre ans dans la marine nationale à la mairie de Rouen le 4 septembre 1916. Breveté chauffeur en mars 1917, il fut rendu à la vie civile le 4 septembre 1920 et fut embauché peu après comme marinier à l’Union normande, 21 quai du Havre à Rouen.

En 1930, lorsque Roger Lalande et la majorité du syndicat unitaire (CGTU) de la Marine fluviale de Rouen rejoignirent la Ligue syndicaliste, Jean Jolly et René Bailleul, à l’instigation de la 19ème Région unitaire, mirent sur pied une organisation concurrente, le syndicat unitaire des Chauffeurs et mécaniciens fluviaux de Rouen qui vit le jour le 27 mai 1930. Le binôme en assura la direction jusqu’au 15 juin 1936 où les deux organisations unitaires fusionnèrent pour donner naissance au syndicat CGT de la Marine fluviale de la Basse-Seine.

René Bailleul fut élu secrétaire permanent, assisté de Désiré Brest et Adrien Lemarié (secrétaires adjoints), Jean Maurice (trésorier), Albert Lesourd (trésorier adjoint) et Pierre Moulin (archiviste). Il vit ses compétences élargies quand, au cours de l’assemblée générale constitutive des 8 et 9 août de la même année, il fut élu secrétaire du syndicat unique [CGT] des mariniers de Paris et de Rouen.

Réélu constamment jusqu’en 1939, il fut exclu du syndicat pour son appartenance au Parti communiste le 3 décembre 1939 ; Julien Gérard lui succéda le jour même.

René Bailleul était père d’un enfant et habitait 83 route de Paris à Blosville-Bonsecours près de Rouen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219580, notice BAILLEUL René, Gustave par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 22 mai 2022, dernière modification le 21 mai 2022.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 20 juin, 4, 5 et 21 août 1936, 28 mars 1937 (BNF-Gallica). — Arch. Dép. Seine-Maritime 4 MP 58, état civil, matricule militaire. — Notes de Louis Botella. .

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément