LERBS August ou Auguste

Né le 16 janvier 1891 à Huttenheim (Bas-Rhin), exécuté sommairement le 27 août 1944 à Mionnay (Ain) ; infirmier : victime civile.

Auguste Lerbs était le fils de ? et de ? Zimmermann. Il était domicilié à Caluire (Rhône).
En 1944, il était infirmier à la clinique Saint-François d’Assise à Lyon, Ier arrondissement (Rhône).
En août 1944 l’armée allemande battait en retraite devant les troupes alliées qui venaient de débarquer en Provence. Le 27 août 1944 les maquisards du camp Didier, basé dans la forêt du Noyer, entre Mionnay et Montluel, reçurent l’ordre d’attaquer le camp de la Valbonne occupé par les forces d’occupation, en prévision de la bataille qui s’annonçait pour la prise de Meximieux. Auguste Lerbs fut sans doute appelé pour venir en aide aux blessés pendant les combats. Il fut pris dans une embuscade et fusillé sur place le 27 août 1944 à Mionnay ‘Ain).
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur la stèle commémorative du camp Didier, au bord de la RN 83 au lieu-dit "Le Poussey", à Mionnay (Ain).
Il est inhumé dans le carré militaire du cimetière communal, à Caluire-et-Cuire (Rhône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219636, notice LERBS August ou Auguste, version mise en ligne le 19 octobre 2019, dernière modification le 19 octobre 2019.

SOURCES : Wikipédia, Camp Didier.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance difficile à déchiffrer).
Acte de décès demandé le 15/09/2019

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément