INNOCENTI Joseph

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 13 octobre 1923 à Soci (Italie), exécuté sommairement le 12 février 1944 à Seyssel (Ain) ; manœuvre ; victime civile.

Joseph Innocenti était le fils d’Olimpio et de Pia Falcini. Il était célibataire et exerçait le métier de manœuvre. Il était domicilié à Culoz (Ain).
Le 10 février les forces nazies commandées par Klaus Barbie et composées d’une compagnie de la Wehrmacht, d’une section de SS, d’un groupe de policier de la Gestapo et de miliciens français attaquèrent le secteur de Seyssel.
Joseph Innocenti fut capturé dans la rafle qui s’en suivit et fusillé le 12 février 1944, à 23 heures. Son corps fut retrouvé le lendemain au lieu-dit Cabaret, en face du cimetière, à Seyssel, avec ceux de cinq autres personnes, par le garde champêtre Camille Burret.
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite le 28 décembre 1964, à Seyssel.
Son nom figure sur le monument aux morts, à Culoz (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219726, notice INNOCENTI Joseph par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 21 octobre 2019, dernière modification le 21 octobre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Wikipédia, Histoire de Seyssel.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément