FAURIN Ernest, Aimé

Par Michelle Destour

Né le 14 novembre 1909 à Craponne-sur-Arzon (Haute-Loire) ; métallurgiste ; résistant mort en action le 21 août 1944 au carrefour de la Croix-Saint-Agathe à Saint-Martin-La-Plaine (Loire) ; membre de Armée Secrète, secteur Gier, soldat des Forces Françaises de l’Intérieur.

Fils de Joseph et de Marie, Eveline Giraud, son épouse. Marié à Césarine Pinaton.
Domicilié à Saint-Martin-La-Plaine
Le 21 août 1944, sur les communes limitrophes de Rive-de-Gier et Saint-Martin-la-Plaine (Loire), les FFI affrontèrent une colonne allemande de 200 hommes qui descendait de Chazelles-sur-Lyon (Loire) et tentait de gagner Lyon (Rhône). Le matin, la bataille fit rage sur les bords du Féloin et au lieu-dit Chantelézard où SUBERT Benoit, Pierreet trois civils : BEAUVOIR Jean, BOVERAT Léonard, François , BUISSON Marie, Octavie [Née COMBE] furent abattus ; une riveraine, Joséphine Malosse, qui avait tenté de porter secours, fut la cible des tirs ennemis et dû être amputée d’une jambe.

Dans l’après-midi, les Allemands, sérieusement accrochés et ne pouvant rejoindre la nationale 88, tentèrent de gagner la route de Sainte-Catherine (Rhône) qui les aurait rapprochés de Lyon. Les résistants, qui avaient reçu des renforts d’hommes de l’entourage du commandant Mary-Basset, intensifièrent leurs tirs et prirent l’avantage. À dix-sept heures trente, deux FFI, Ernest Faurin et HERVIER Étienne, Charles qui circulaient dans une Peugeot 402, furent tués au carrefour de la Croix Sainte-Agathe. Trois soldats allemands au moins : Konrad Cron, Gustav Martin et Fritz Knauf - leurs décès figurent à l’état-civil de la Saint-Martin-La-Plaine à la même heure – trouvèrent la mort dans le combat, 18 furent faits prisonniers tandis qu’étaient récupérés plusieurs camions et du matériel de guerre. L’Oberleutnant Reiff et quelques-uns de ses hommes s’échappèrent, guidés par deux otages français jusqu’à Bellevue (Rhône) sur la départementale 42 et parvinrent à rejoindre Lyon le 23 août 1944.

Ernest Faurin est Mort pour La France. Son nom figure sur le Monument aux Morts et sur la plaque commémorative, route de la Résistance, à Saint-Martin-La-Plaine où une cérémonie a lieu chaque année.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219749, notice FAURIN Ernest, Aimé par Michelle Destour, version mise en ligne le 22 octobre 2019, dernière modification le 10 avril 2021.

Par Michelle Destour

SOURCES : Michelle Destour, Rive de Gier, une ville ouvrière dans la guerre, Ed. Sutton, 2013. — Site Mémoire des Hommes. — État-Civil de Saint-Martin-La-Plaine.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément