GAUTHIER André, Paul

Par Jean-Luc Marquer

Né le 21 janvier 1914 à Corrençon, aujourd’hui Corrençon-en-Vercors (Isère) ; sommairement exécuté le 6 août 1944 à Corrençon ; homologué Forces françaises de l’Intérieur

André, Paul Gauthier était le fils de Émile, Alfred, garde-champêtre, veuf de Marie, Joséphine, Clémentine Girard, domicilié à Corrençon.
Il épousa Marcelle, Hélène Arribert. Ils habitaient à Corrençon.

Il entra dans la Résistance.

Le 22 juillet 1944, sous la menace d’une arme à feu, Marcelle Gauthier fut obligée de conduire un groupe de soldats allemands auprès de son mari.
Fait prisonnier, ce dernier fut conduit au lieu-dit " la Croix-du-Liorain " où il fut sommairement exécuté par fusillade en même temps que Marcel Girard.

Il obtint la mention " Mort pour la France " et fut homologué Forces françaises de l’Intérieur.
Son nom figure sur le monument aux morts de Corrençon et sur la stèle érigée sur le lieu du massacre à la Croix-du-Liorain.

Voir Corrençon

Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219800, notice GAUTHIER André, Paul par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 26 octobre 2019, dernière modification le 26 octobre 2019.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch. dép. Rhône, Mémorial de l’Oppression : 3808W 406 — SHD Vincennes GR 16 P 247250 ( à consulter) — AVCC Caen AC 21 P 189303 (à consulter) — Mémorial GenWeb — Mémoire des hommes — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément