BOUTET Raymond, Justin

Par Michel Thébault

Né le 11 juillet 1916 à Paris, VIème arr. (Seine), exécuté sommairement le 17 juin 1944 à Availles-Limouzine (Vienne) ; ouvrier agricole ; résistant maquis AS.

Raymond Boutet était le fils de Pierre, François Boutet âgé de 29 ans à sa naissance, mécanicien et de Marie, Justine, Albertine Ginisty âgée de 22 ans, tous deux domiciliés 5, rue Princesse à Paris. Au début des années 40, Raymond Boutet, célibataire, était domicilié à Paris, 100, rue de Bagnolet XXème arrondissement. Réfractaire au STO, il vint se réfugier dans le département de la Vienne, dans la commune d’Availles-Limouzine, hébergé dans une ferme du lieu-dit Les Séraillères.

Le 17 juin 1944, Alfred Louvain, un résistant actif de l’AS décida de procéder à une opération de sabotage des signalisations routières afin de perturber les déplacements des troupes allemandes. Accompagné d’un jeune agent de liaison du maquis, Robert Galbois, originaire d’Availles, il reçut l’aide de Raymond Boutet et d’un autre jeune réfractaire du STO Louis Lefebvre. Tous deux étaient occupés à proximité du lieu-dit Les Essarts à un travail agricole dans un champ près de la route. Ensemble, ils entreprirent de rendre illisibles les indications routières entre Availles-Limouzine et Le Vigeant. Ils furent alors surpris par une unité allemande, une colonne de ravitaillement destiné au camp militaire allemand de La Rye, et qui était escortée par la Feldgendarmerie. Fouillé, Alfred Louvain fut trouvé en possession d’une arme. Les quatre résistants, dont Raymond Boutet, furent conduits en camion quelques kilomètres plus loin, interrogés, frappés puis exécutés sommairement au lieu-dit La Croix de Boisse, un carrefour de routes au sud du Vigeant.

Il fut inhumé après la guerre dans la nécropole nationale de Saint-Anne-d’Auray (Morbihan). Raymond Boutet obtint la mention mort pour la France. Un monument fut dressé après la guerre au carrefour de la Croix de Boisse pour commémorer son souvenir et celui de ses trois camarades.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219833, notice BOUTET Raymond, Justin par Michel Thébault, version mise en ligne le 24 octobre 2019, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Michel Thébault

SOURCES : Arch. Dép. Paris (état civil en ligne) — Jacques FARISY Le camp du Vigeant, 1918-2005 Ed. Les amis du pays civraisien, 2006 — Collège de l’Isle-Jourdain, sous la direction de Gérard Roy, 4 août 1944, la tragédie du Vigeant 3ème Édition. 1989 — Mémorial genweb — État civil mairie d’Availles-Limouzine.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément