MORGANTY Jean-Pierre (MORGANTI, dit)

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 8 octobre 1821 à Soméo (Suisse) ; fumiste ; communard.

Fils d’un manouvrier, il perdit sa mère très jeune et vint en France ; il se maria en 1848 à La Noue (Marne) et eut un enfant. Il fut condamné en 1849 à 4 mois de prison pour coups et blessures.
Volontaire dans une compagnie de francs-tireurs pendant la guerre, il arriva à Paris le 10 avril 1871 et s’engagea dans la 6e compagnie du 3e bataillon du génie fédéré. Il fut arrêté le 23 mai par les Versaillais et bénéficia d’un non-lieu le 9 janvier 1872, car il n’avait tiré aucun coup de feu et déclarait ne pas appartenir à l’Internationale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219879, notice MORGANTY Jean-Pierre (MORGANTI, dit) par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 25 octobre 2019, dernière modification le 19 novembre 2020.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCE : Arch. Min. Guerre, GR 8 J 475 (12769).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément