LAFAY Gilbert, Armand

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 1er juin 1926 à Vonnas (Ain), exécuté sommairement le 12 juin 1944 à Vonnas ; tailleur de pierres ; résistant de l’armée secrète (AS) de l’Ain.

Gilbert Lafay était le fils d’Ernest Armand, tailleur de pierre à son compte et de Marie-Louise Bersot, sans profession. Il avait un frère, Auguste, né en 1922 et une sœur, Marie-Thérèse, née en 1932. Il était célibataire et domicilié au bourg, à Vonnas (Ain).
Il entra dans la Résistance à l’armée secrète (AS) locale.
Le 12 juin 1944, lors de l’attaque allemande, alors qu’il partait en mission, Gilbert Lafay fut arrêté en compagnie d’un autre camarade du même âge, Maurice Tripoz, natif également de Vonnas. Il fut abattu à douze heures près du cimetière au lieu-dit "au Varay" et sa maison fut incendiée. Son camarade Maurice Tripoz, grièvement blessé et laissé pour mort, fut secouru et parvint à échapper à l’ennemi.
L’acte de décès fut dressé le 13 juin sur la déclaration d’Hippolyte Montbarbon, 72 ans, garde champêtre à Vonnas.
Il est inhumé au cimetière communal, à Vonnas (Ain).
Il obtint la mention « Mort pour la France » le 4 février 1957 et possède un dossier SHD Vincennes GR 16 P 328715 (nc) sans mention d’homologation.
Il reçut la Médaille de la Résistance à titre posthume par décret du 22 avril 1966 (JO du 4/06/1966).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219898, notice LAFAY Gilbert, Armand par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 26 octobre 2019, dernière modification le 2 juillet 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne, Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément