TUPET Fernand

Par Frédéric Stévenot

Né le 31 juillet 1902 et mort le 3 juillet 1966 à Bohain-en-Vermandois (Aisne) ; ouvrier métallurgiste, magasinier ; militant communiste ; maire de Bohain.

Fils de Joseph Tupet, maréchal âgé de trente-cinq ans, et de Marie Élise Laroncel, ourdisseuse âgée de trente-sept ans, Fernand Tupet naquit au domicile de ses parents. Il se maria le 27 décembre 1924 à Saint-Quentin, avec Gabrielle Delcroix. Le couple eut au moins une fille, Fernande Florine, née vers 1925.

Ouvrier métallurgiste puis magasinier, Fernand Tupet fut conseiller municipal de Bohain en 1949. Il était également président du conseil des Prud’hommes et premier vice-président de la caisse des allocations familiales.

En 1946, Fernand Tupet était maire de Bohain, succédant à Henri Robert ; le mandat passa à Robert Alavoine après les élections municipales de 1947. C’est en cette qualité qu’il figura comme vice-président du comité de patronage de la liste communiste et d’union républicaine aux élections législatives de novembre 1946.
Présenté par le PCF aux cantonales du 20 mars 1949, Fernand Tupet fut opposé au socialiste Paul Lépine. Ancien maire de Bohain (1944-1945), celui-ci avait été élu face à Adrien Renard en septembre 1945 au premier tour, mais de justesse. F. Tupet obtint alors 3 615 voix (47,2 % des suffrages exprimés), contre 4 045 à Lépine, qui fut donc réélu.
D’après la Sûreté nationale, Fernand Tupet aurait démissionné du PCF peu de temps avant les élections, pour des questions de politique communale, avant d’être réintégré. Paul Doloy, maire de Montbrehain, aurait été pressenti par la Fédération communiste comme candidat éventuel dans le canton.

Fernand Tupet ne semble pas avoir été homologué en tant que résistant, ni avoir reçu la médaille de la Résistance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219949, notice TUPET Fernand par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 28 octobre 2019, dernière modification le 2 avril 2021.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES : Arch. Dép. Aisne, 7446, 10757. IHS CGT Aisne, doc. électoral, nov. 1946. — État civil de Bohain, Arch. dép. Aisne, 5MI1666, 1902, acte n° 170.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément