DOCHE Jean

Par Jean Chabal

Né le 20 octobre 1937 à Désigny (Haute-Savoie), mort le 25 janvier 2019 à Annecy ; militant de la CFDT en Haute-Savoie, Interco et Union locale d’Annecy..

Originaire de Desingy, canton de Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie) Jean Doche naquit à la maternité de Saint-Julien, sixième d’une fratrie de dix enfants. Ses parents étaient agriculteurs. Adolescent, il passa un CAP de serrurier au lycée Sommeller à Annecy. En 1959, au retour de son service militaire, effectué durant la Guerre d’Algérie, il débuta dans le monde du travail à Alcatel ’’RADAR’’, à Annecy, où il assuma les fonctions d’agent de planning pendant près de quinze années.

Bien vite, il prit des responsabilités syndicales, ayant adhéré à la CFTC devenue CFDT. Il devint rapidement le secrétaire général de la section CFDT d’Alcatel. Adhérent et militant convaincu, solidaire et innovant, ayant un sens aigu du collectif,
En Mai 1968, Jean Doche s’impliqua avec efficacité à l’occupation de l’entreprise, Il fut membre de la délégation CFDT Haute-Savoyarde qui se rendit à Paris pour participer aux débats qui ont lieu au sein de la confédération CFDT, dans la perspective des négociations avec le gouvernement au ministère du Travail situé rue de Grenelle à Paris.

Le 22 octobre 1960, il se maria avec Renée Noraz, née à Lyon en 1938, ils fondèrent une famille de quatre enfants. Ce couple milita au sein de diverses associations, CSCV, FCPE (Fédération Cornec), Comité de quartier, il en fut le deuxième président après en avoir réactualisé les statuts. Jean Doche adhéra à l’association Solidarité Dépendance des Personnes âgées.
Il adhéra au PS, tendance (CERES). Jean et Renée réfléchissaient sur l’opportunité de leurs différents engagements en équipe d’ACO ayant commer aumonier Dominique Blanchet.

En 1974, Jean Doche, quitta l’entreprise Alcatel, et devint agent territorial à la mairie d’Annecy, où il gravit les échelons hiérarchiques et fut au cours des années 1980, chef conducteur de travaux. Bien vite, il réorganisa, avec Dachy, Convers, Tissot, Bodiguel et d’autres, la section CFDT ’’des communaux’’, dont il assuma la fonction de secrétaire général, participant régulièrement aux commissions administratives paritaires. Aux cours des séances, il fut très attentif aux sujets relatifs aux carrières individuelles, et aussi sur l’accueil du nouvel embauché et sur sa carrière et ses titularisations, avancement de grade ou promotion.

En parallèle, il créa et devint le premier secrétaire départemental d’Interco, dont la définition vient de ’’Inter ’’pour intérieur et ’’Co’’ pour collectivités locales qui regroupe les syndicats CFDT relevant de nombreux services au public.

En 1978, en duo avec Henri Geoffray, Jean Doche, fut permanent syndical de l’Union départementale CFDT 74. jusqu’en 1983.

Jean Doche, s’opposa avec détermination à l’abandon de la Bourse du Travail, siège de l’Union locale CFDT d’Annecy, lieu historique des syndicats départementaux, arguant qu’il y avait déjà l’Union départementale sur l’agglomération. C’est de l’Union locale d’Annecy, ayant retrouvé un dynamisme et un réel fonctionnement que se sont alors structurées des actions et interventions, tant auprès de la Préfecture que de la chambre patronale et des sections syndicales d’entreprises, pour que les comités locaux pour l’emploi assument pleinement leur rôle, que la Loi Auroux soit appliquée avec rigueur.

Arrivé à l’âge de cessation d’activités professionnelles, Jean Doche, rejoignit le syndicat des retraités CFDT, il fut le secrétaire de l’Union Locale des Retraités d’Annecy, puis un temps secrétaire général de l’Union Territoriale des Retraités de Haute-Savoie au sein de laquelle, il n’a pas ménagé ses forces pour animer l’équipe.

Jean Doche décéda à Annecy, suite à une longue maladie, le 25 janvier 2019.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219993, notice DOCHE Jean par Jean Chabal, version mise en ligne le 16 décembre 2019, dernière modification le 12 novembre 2021.

Par Jean Chabal

SOURCES : Témoignages de son épouse et de ses enfants. — Notes personnelles.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément