SCHEVEYER Aimé, Félicien dit Joseph

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 11 novembre 1924 à La Boisse (Ain), mort en action le 1er septembre 1944 à Meximieux (Ain) ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Joseph Scheveyer était le fils de fils de Laurent et de Jeanne Delord domiciliée en 1944 à Miribel (Ain). Il était célibataire.
Il entra dans la Résistance à la compagnie "Girod" commandée par le lieutenant Roger Giraud des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Du 31 août au 2 septembre 1944 eut lieu la bataille de Meximieux avec des éléments blindés de l’armée allemande qui tentaient de retarder l’avancée des forces alliées. Les forces de la Résistance y participèrent aux côtés des américains et Joseph Scheveyer fut tué à l’ennemi et décéda au séminaire à Meximieux, le 2 septembre 1944.
L’acte de décès fut dressé le 3 septembre 1944 sur la déclaration de Maurice Legay, 49 ans, secrétaire de mairie à Meximieux.
Il est inhumé au cimetière communal Saint-Martin, à Miribel (Ain).
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur l’acte le 25 septembre 1945.
L’acte de décès indique son appartenance au Service des Forces françaises de l’intérieur du département de l’Ain mais le dossier du SHD Vincennes GR 16 P 539470 ne mentionne pas l’homologation.
Son nom figure sur la stèle commémorative du camp Didier, érigée au bord de la RN 83 au lieu-dit "Le Poussey", à Mionnay et sur le monument aux morts à Miribel (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219998, notice SCHEVEYER Aimé, Félicien dit Joseph par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 30 octobre 2019, dernière modification le 11 novembre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne, Données extraites du CD (DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).— Wikipédia, monographie de la Bataille de Meximieux.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément