HUMBERT Jean [HUMBERT Fernand, Jean, Marie]

Par Jean Belin

Né le 7 octobre 1906 à Tillenay (Côte-d’Or), mort le 6 avril 1983 à Dijon (Côte-d’Or) ; ouvrier métallurgiste ; syndicaliste CGT et militant communiste de Côte-d’Or ; résistant au sein du Front national (FN).

Né sous le nom de Clerget, sa mère, reconnu et légitimé lors du mariage de ses parents Jules Alphonse Humbert, valet de chambre, et Berthe Clerget, le 5 février 1910, Jean Humbert travailla comme domestique avant son incorporation en 1926. A son retour il fut embauché à l’usine métallurgique Terrot à Dijon. Il fut trésorier général et membre du Bureau du syndicat CGT des métaux de Dijon de 1936 à 1939. Le secrétaire général du syndicat fut Jean Thibeau puis Gabriel Lejard avant la guerre. Humbert fut également trésorier de la section des Touristes métallos dijonnais (TMD) créée par le syndicat des métaux de Dijon en 1937. Membre du Parti communiste avant la guerre, il fut mobilisé du 19 décembre 1939 au 30 mars 1940. Il s’engagea dès l’occupation allemande dans la Résistance au sein du Front national (FN). Il fut arrêté avec Gabriel Lejard et 23 autres militants CGT et communistes de Côte-d’Or le 22 juin 1941 par la police allemande. Interné à la prison de Dijon et torturé, ce fut Vesoul (Haute-Saône), puis l’internement au camp de Royallieu à Compiègne (Oise). Il s’évada en août 1944 avant de rejoindre un maquis dans l’Oise. Domicilié à Dijon après la guerre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article220003, notice HUMBERT Jean [HUMBERT Fernand, Jean, Marie] par Jean Belin, version mise en ligne le 1er novembre 2019, dernière modification le 1er novembre 2019.

Par Jean Belin

SOURCES : Arch. Départementales de la Côte-d’Or, état civil, fiche de recrutement militaire, Le Métallo dijonnais, éditions de 1937 à 1939. — Résistance en Côte-d’Or, Gilles Hennequin, tomes I et IV, 1981-1997. — État civil, mairie de Tillenay.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément